Vous dormez, votre maison, elle, consomme !

économies énergie nuit

23h, vous voilà confortablement installé(e) dans votre lit après une journée de dur labeur. Vous éteignez la lumière, tout est calme dans la maison, vous sombrez alors doucement dans un sommeil profond. Vous ne soupçonnez peut-être pas le théâtre énergétique qui se joue chez vous pendant que vous dormez paisiblement !

En effet, même la nuit, votre maison consomme, et ce n’est pas toujours utile (c’est même souvent plutôt l’inverse, d’ailleurs) ! Mega Énergie vous aide à y voir plus clair sur ces éléments qui font grimper votre facture d’énergie alors que vous êtes au pays des rêves.

Le coupable numéro 1 : le chauffage.

Couette

De jour comme de nuit, le chauffage représente une grosse partie de notre facture d’énergie. Il serait pourtant possible de la faire baisser en adoptant une température plus adaptée dans notre chambre à coucher.

Saviez-vous que pour passer une nuit optimale, on conseille une température entre 16 et 18 degrés ? Eh oui, seulement ! Et pourtant, nous sommes nombreux à penser qu’il faut au minimum 19 degrés pour bien dormir. En réalité, une température supérieure à 18 degrés empêche le corps de baisser sa température et de s’endormir.

Nous avons fait les calculs, un degré de moins sur le thermostat permet de faire diminuer votre facture de chauffage jusqu’à 7% ! Cela vaudrait donc le coup de baisser le chauffage d’un ou deux degrés durant la nuit et puis, si vous êtes frileux(se), optez pour une bonne couette super douillette et un pyjama bien chaud ! Votre nuit n’en sera que plus cosy et votre facture d’énergie sera plus légère.

Pensez également à bien régler votre thermostat si vous en avez un, ainsi, la température sera automatiquement régulée correctement pour la nuit et vous n’aurez plus à vous en soucier tous les soirs.

Les coupables que l’on ne soupçonne pas toujours : les appareils en veille.

Multiprise

On y est tellement habitué(e)s qu’on n’y porte plus d’attention : tous ces appareils qui restent branchés et qui consomment alors qu’on ne les utilise pas, y compris la nuit ! Avez-vous déjà fait le compte de ces appareils ? La télévision, le modem wifi, l’imprimante, le chargeur de votre smartphone, le four à micro-ondes, la bouilloire, la veilleuse des enfants, et j’en passe ! Chaque foyer en totaliserait entre 15 et 50 ! Et si chaque appareil représente une faible consommation, quand on fait le total, cela représente jusqu’à presque 20% en plus sur votre facture, pour des appareils que vous n’utilisez pas, puisque vous dormez !

On vous conseille donc de débrancher les objets dont vous n’avez pas besoin durant la nuit. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez par exemple opter pour des multiprises avec interrupteur. Il vous suffira alors de les éteindre avant d’aller dormir.

Un cas particulier : le frigo et le congélateur.

Frigo ouvert

Évidemment, ces électroménagers sont branchés en permanence, et pour le coup, on ne peut pas faire autrement. On peut toutefois limiter la consommation en maitrisant la température : 5°c pour le frigo et -18°c pour le congélateur, c’est amplement assez froid et notez que chaque degré en moins représente 5% de consommation en plus chaque année !

De plus, si vous décidez de changer vos appareils, on vous conseille d’opter pour une catégorie A++. Pour vous donner une idée, un frigo de catégorie C consomme deux fois plus qu’un même appareil de catégorie A+. Cela peut représenter une sacrée économie sur une année !

Pour une énergie toujours moins chère : choisissez Mega Énergie.

Vous savez maintenant comment éviter une consommation inutile pendant la nuit et par conséquent, comment réduire votre facture d’énergie.

Chez Mega Énergie , nous proposons une énergie moins chère, quel que soit le moment de la journée. Vous êtes déjà client(e) chez Mega Énergie ? Vous pouvez alors dormir sur vos deux oreilles ! Vous n’êtes pas encore client(e) et vous souhaitez passer de nuits plus douces ? Vous pouvez calculer vos économies et vous inscrire en quelques minutes via notre formulaire de souscription.