Un bon sommeil, même en Hiver.

sommeil hiver

L’Hiver arrive et les nuits se font plus froides. C’est parfois un peu plus compliqué de trouver le sommeil durant la période hivernale. On vous donne quelques conseils afin de tomber dans les bras de Morphée et de garder la forme tout l’hiver.

Réglez la température de votre chambre.

thermometre

On a tendance à penser, à tort, que pour bien dormir, il faut qu’il fasse chaud dans la chambre. En réalité, une chambre surchauffée peut causer un mauvais sommeil et une difficulté d’endormissement. La température idéale pour dormir doit se situer entre 17° et 19°degrés. Cela vous évitera de vous réveiller durant la nuit mais également de faire grimper votre facture d’énergie.

Choisissez bien vos vêtements.

chaussettes nuit

Là encore, nous avons tendance à penser qu’il faut choisir les matières les plus chaudes pour bien dormir. Vous pouvez garder votre pyjama en pilou pour vous prélasser dans le canapé, mais pour dormir, il est conseillé d’opter pour des vêtements en coton naturel car ils permettent de réguler la température de votre corps (ce qui n’est pas cas des matières synthétiques). Pensez surtout à enfiler une paire de chaussettes car les extrémités sont les parties du corps où l’on ressent le plus le froid.

Une autre bonne option, qui peut sembler paradoxale, est de dormir en tenue d’Eve ou d’Adam. Eh oui, dormir nu(e) est très bon pour la santé, cela permet de stimuler la circulation sanguine.

Un linge de lit adapté.

couette nuit

Les recommandations sont un peu les mêmes que pour les vêtements. Pour votre linge de lit, il vaut mieux choisir des matières naturelles qui vous garderont au chaud mais laisseront également passer l’air. Préférez donc une couette en duvet ou en laine plutôt qu’en matière synthétique. Pensez également à placer une bouillotte bien chaude sous vos draps, au niveau de vos pieds, avant d’aller dormir. Cela réchauffera les draps et vous serez comme dans un cocon.

Isolez bien votre chambre.

rideaux nuit

Même si nous vous avons conseillé de maintenir une température pas trop élevée dans votre chambre à coucher, ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger son isolation. Effectivement, il faut à tout prix éviter les courants d’airs qui vous empêcheraient de dormir correctement mais également qui laisseront s’échapper des degrés. Nous vous conseillons donc de bien isoler vos fenêtres, de poser des tentures épaisses ou des volets ou encore d’utiliser des joints autocollants. Pensez également à isoler la porte de votre chambre en utilisant un boudin de porte réduire les courants d’air froid.

Mettez-vous dans les meilleures conditions.

Vous le faites peut-être déjà, mais établir un « rituel du coucher » peut s’avérer très utile pour se mettre dans les meilleures conditions pour la nuit. En effet, la régularité permet à votre cerveau de se mettre en « mode sommeil ». Effectuer toujours les mêmes choses avant d’aller dormir, aide votre corps à comprendre qu’il est temps de dormir. Par exemple, buvez une tisane bien chaude, prenez un bain relaxant, lisez un bon bouquin, en gros, détendez-vous.

Tentez également, dans la mesure du possible, de respecter les quelques conseils suivants :

  • Évitez de manger trop et trop tard au repas du soir (maximum 3h avant le coucher) : vous éviterez de vous sentir lourd au moment de dormir et une digestion difficile qui empêcherait un sommeil de qualité.
  • Coupez les écrans (smartphone, ordinateur, télévision) une à deux heures avant le coucher : la lumière bleue émise par les écrans réduit la production de mélatonine qui est indispensable à l’endormissement. Si vous avez à utiliser un de ces appareils avant de dormir, pensez à utiliser le « mode sombre ».
  • Pratiquez une activité physique : oui mais pas trop ! Pratiquer une activité physique le soir, pourquoi pas ! Ça vous fatiguera de manière positive. En revanche, il ne faut pas pratiquer une activité trop intense. Essayez également de le faire au moins une heure avant le moment du coucher car cela augmente la température de votre corps et la libération d’endorphines qui vous empêcheraient de vous endormir.
  • Dormez dans le noir : cela peut sembler évident mais la moindre source de lumière peut perturber votre sommeil. Eh oui, même les yeux fermés, la simple lueur d’une veilleuse peut empêcher votre cerveau de comprendre que c’est la nuit. Essayez donc d’éteindre toutes les sources lumineuses et de fermer les volets ou rideaux si vous en avez.
  • Essayez d’avoir un rythme régulier : votre nuit est composée de plusieurs cycles de sommeil (entre 3 et 6). Si on ne tient pas compte des premiers signes de sommeil (somnolence, bâillements, etc.), il faudra alors le prochain cycle pour parvenir à s’endormir. Cela va forcément écourter votre nuit. En résumé, dès que vous sentez que la fatigue vous gagne, n’essayez pas de résister, et allez vous coucher. Le sommeil a besoin de régularité. Tâchez tant que possible d’éviter les couchers trop tardifs et les grasses matinées le week-end par exemple. Essayez de respecter votre rythme naturel.
  • Évitez les siestes : cela risque de diminuer votre quota de sommeil pour la nuit. Si vous avez eu une très courte nuit, nous vous conseillons alors une micro sieste de maximum 30 minutes qui peut vous permettre de récupérer sans entacher votre nuit à venir.

En résumé…

En hiver, les journées raccourcissent et il est parfois plus difficile de trouver le sommeil. C’est dû au fait que durant cette période, nous recevons moins de lumière du soleil. En effet, il fait plus sombre et les journées sont plus courtes. Il est donc important de respecter ces quelques conseils afin de maintenir un rythme de sommeil régulier pour rester en forme tout l’hiver !