Télétravail : consommez moins d’énergie.

télétravail énergie

Le télétravail, ça peut avoir ses avantages. Certains adorent et d’autres préfèrent se rendre sur leur lieu de travail. Une chose est sûre, c’est qu’il engendre des coûts supplémentaires. Nous vous expliquons comment réduire votre consommation d’énergie lorsque vous télétravaillez.

L’impact du télétravail sur la consommation d’énergie.

Depuis le mois de mars 2020, une grande majorité des Français a été forcée de changer ses habitudes de travail. C’est peut-être d’ailleurs votre cas ? On compte qu’environ 17% des travailleurs en France, font du télétravail.

Bien sûr, travailler de chez soi, cela peut avoir ses avantages, comme le fait (non négligeable) d’éviter les transports. Mais, travailler toute la journée à la maison, cela implique aussi une consommation d’énergie que vous n’aviez évidemment pas avant. En effet, vous êtes présent à votre domicile à des heures durant lesquelles vous ne l’étiez pas quand vous alliez au bureau tous les jours.

Lorsque vous télétravaillez, vous devez bien sûr utiliser votre outil de travail (ordinateur, internet, imprimante, etc.), ce qui implique bien sûr une consommation d’énergie (que l’on estime à environ 40kWh/mois pour un temps plein en télétravail). Ensuite, vous devez évidemment vous éclairer (plus ou moins en fonction de la saison, de la luminosité, etc.). On compte un supplément de 3.5kWh/mois pour l’éclairage. Et enfin, vous devez chauffer votre habitation ou au moins la pièce dans laquelle vous travaillez (à nouveau, en fonction de la saison et des températures). On parle d’un supplément mensuel de 30kWh pour le chauffage.

Au total, cela représente un supplément mensuel allant de 10 à 20€ (en fonction de si vous vous chauffez à l’électricité ou au gaz).

Comment réduire sa consommation en télétravail ?

Il est bien sûr possible de réduire votre consommation, même si vous faites du télétravail. Nous vous donnons quelques conseils simples.

1. Aérez et ne chauffez pas trop.

On ne le dira jamais assez, c’est important d’aérer votre habitation tous les jours. Cela permet d’éliminer l’humidité ambiante. Cela donnera un air plus sain et la chaleur se diffusera mieux puisque, rappelons-le, celle-ci se diffuse moins bien dans un environnement humide. Ouvrir les fenêtres une dizaine de minutes par jour suffit amplement.

De plus, n’hésitez pas à baisser votre thermostat d’un degré ou deux. Évitez à tout prix de surchauffer. Cela vous empêchera de travailler efficacement et cela fera grimper vos factures. Nous vous conseillons de régler votre chauffage à 18 ou 19 degrés. Si vous êtes un peu frileux(se), enfilez un bon pull ou couvrez vous d’un plaid bien chaud.

2. Profitez de la lumière naturelle.

Essayez d’éviter d’allumer trop de lumières si ce n’est pas nécessaire. Évidemment, lorsque vous travaillez sur un ordinateur, vous avez besoin d’une luminosité suffisante pour que cela soit confortable. Toutefois, tâchez de profiter des moments où la lumière naturelle est plus importante. De plus, si vous devez utiliser votre éclairage artificiel, pensez à vous équiper d’ampoules LED, cela réduira sensiblement votre consommation.

3. Coupez votre écran quand vous prenez une pause.

Vous n’avez peut-être pas ce réflexe si vous travaillez seul(e) chez vous, mais pensez à verrouiller votre ordinateur et à éteindre votre écran lorsque vous prenez une pause. Cela peut paraître anecdotique, mais toute consommation inutile est à proscrire !

4. Débranchez les appareils que vous n’utilisez pas.

Là encore, nous ne le dirons jamais assez, mais tout appareil branché à une prise (allumé ou éteint), a une consommation d’énergie (même minime). N’oubliez donc pas de débrancher le chargeur de votre ordinateur portable lorsque la batterie est chargée et il en va de même pour votre smartphone.

De plus, lorsque vous finissez de travailler, pensez à éteindre et débrancher votre ordinateur (et autres équipements). En effet, tous les appareils en veille (écran, ordinateur, etc.), continuent à consommer, pour rien.

5. Optimisez l’isolation de votre habitation.

C’est un conseil qui s’applique en général (et pas uniquement en télétravail) : une habitation bien isolée, c’est toujours de la consommation d’énergie en moins. Il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer de gros travaux pour améliorer l’isolation de son habitation. En effet, quelques petites adaptations peuvent faire la différence.

Pour terminer…

Il est clair que le télétravail risque de rester une habitude de travail courante pour beaucoup d’entre nous. Elle présente bien sûr bien des avantages, mais il est important de maîtriser votre consommation lorsque vous êtes chez vous toute la journée. Évidemment, ces conseils s’appliquent en toutes circonstances et pas uniquement si vous télétravaillez.