Saga Service client : votre régularisation.

régularisation mega energie

Dans ce nouvel épisode de notre Saga consacrée au Service client Mega, nous vous en disons plus sur la facture de régularisation. Comment est-elle établie ? Quand est-elle envoyée ? On vous explique.  

Si vous avez opté pour une facturation annuelle de votre énergie, vous avez donc reçu un échéancier de paiement. Il s’agit du montant que vous payez chaque mois afin de couvrir votre consommation. Ce montant a été calculé sur la base de l’historique de consommation de votre/vos compteur(s) ainsi qu’en fonction des informations que vous avez communiquées lors de votre inscription (consommation annuelle en kWh, mode de chauffage, etc.).  

Vous ne payez donc pas pour votre consommation réelle, mais pour une estimation de ce que devrait être votre consommation sur une période donnée. 

Afin d’ajuster ce montant, vous recevez une régularisation une fois par an.  

Qu’est-ce que la facture de régularisation ? 

La facture de régularisation permet de calculer la consommation exacte que vous avez eue sur une période donnée.  

Pour ce faire, le gestionnaire de réseau nous communique vos relevés d’index. Bien sûr, si vous disposez d’un/de compteur(s) communicant(s), nous aurons accès à votre consommation précise pour chaque mois.  

Cela permet de calculer la quantité de kWh que vous avez consommée sur une période précise. E fois les index connus, il suffit de faire ce petit calcul :  

Nouvel index – ancien index = consommation réelle (sur une période donnée)  

Exemple : si votre index d’électricité le 15 septembre 2021 était de 15.879 et que le 15 septembre 2022, votre index est de 18.624, votre consommation réelle sur cette période a été de 2745kWh (18.624-15.879 = 2745).  

On peut ensuite faire la différence entre le montant des factures que vous avez payées chaque mois, et le coût total de votre consommation réelle sur une période identique. 

Si votre consommation réelle est plus élevée que les mensualités que vous avez payées, vous devrez alors régler la différence. À l’inverse, si votre consommation réelle est inférieure aux montants payés, la différence vous sera remboursée. 

C’est à ce moment-là que votre échéancier sera ajusté sur base de votre consommation, mais également sur base des prix de l’énergie en vigueur. Le but étant que le montant de votre échéancier soit le plus justement adapté et que la prochaine régularisation soit égale à zéro. 

De quoi se compose ma régularisation ? 

Vous devez toutefois vous demander comment nous calculons le coût total de votre consommation sur une période donnée (généralement, annuelle). 

Pour commencer, il faut savoir qu’une régularisation reprend toujours les éléments suivants : 

  • Le prix du kWh relatif au produit que vous avez choisi ; 
  • Les tarifs d’acheminement ;  
  • Les taxes et contributions ; 
  • Le montant de votre abonnement ; 
  • Les éventuelles ristournes dont vous bénéficiez. 

Avec un tarif fixe, c’est assez simple, nous multiplions alors votre consommation (en kWh) par le prix de l’énergie (électricité et/ou gaz). Au vu de la situation actuelle, comme vous le savez, les tarifs fixes sont non seulement très rares, mais aussi plutôt déconseillés. C’est pourquoi nous ne proposons actuellement que des tarifs variables à nos client·e·s. C’est d’ailleurs le cas d’une grande majorité des fournisseurs en France.  

Et avec un tarif variable, calculer le coût total de votre consommation, c’est une tout autre histoire. 

Régularisation avec un tarif variable. 

Comme son nom l’indique, un tarif variable, fluctue en fonction des prix du marché de l’énergie. Pour calculer le coût total de votre énergie sur une période donnée, nous avons donc besoin de savoir la quantité d’énergie que vous avez consommée sur une courte période et de savoir quel était le prix au kWh en vigueur à ce moment-là. 

Grâce aux compteurs communicants Linky et Gazpar, le fournisseur et le gestionnaire de réseau ont accès à votre consommation en temps réel. Nous pouvons donc savoir quelle consommation vous avez eue pour chaque mois de la période concernée. Il nous suffit ensuite de multiplier cette consommation par le prix au kWh en vigueur à ce moment-là. 

Bien que les compteurs Linky et Gazpar soient largement généralisés partout en France, certains foyers ne sont pas encore équipés de ce type de compteurs. Pour ces client·e·s bénéficiant encore d’un compteur électromécanique, nous ne pouvons pas voir la consommation au jour le jour, mais uniquement via les relevés de compteur.  

Afin de pouvoir calculer la consommation de ces client·e·s sur une période précise, nous utilisons ce que l’on appelle des Profils de consommation.  

Les profils de consommation. 

Pour faire simple, les « profils de consommation », c’est un outil développé par les gestionnaires de réseau, qui permet de savoir quel pourcentage du nombre total de kWh a été consommé sur un laps de temps précis. Grâce à ce système, on peut donc estimer la consommation moyenne chaque mois et la multiplier par le prix au kWh qui était d’application durant ce mois. 

Quand vais-je recevoir ma régularisation ? 

La facture de régularisation est envoyée une ou deux fois par an. Votre gestionnaire de réseau vous avertira environ 15 jours avant la date de passage du technicien. Notez que vous devez rendre accessible votre compteur, sans quoi la relève ne pourra pas avoir lieu. 

Il faut donc bien distinguer la date de relevé d’index de la date d’anniversaire de votre contrat chez votre fournisseur. Cela veut donc également dire que vous n’aurez pas forcément une régularisation lors de la date de votre renouvellement de contrat

Comment bien effectuer mon relevé de compteur(s) ? 

Si vous bénéficiez d’un/de compteur(s) électromécanique(s), vous serez peut-être amené·e à effectuer vous-même votre relevé d’index et à le communiquer à votre gestionnaire de réseau.  

Comment relever un compteur ? C’est très simple. Assurez-vous tout d’abord que le numéro PDL/PCE soit le même sur votre compteur et sur votre dernière facture de régularisation. Il vous suffit ensuite de retranscrire les index affichés sur le cadran noir du compteur. 

Rappel : les client·e·s qui bénéficient de compteurs communicants Linky et/ou Gazpar n’ont pas besoin d’effectuer de relevé. Celui-ci est fait à distance et en temps réel. 

La facture finale, c’est quoi ? 

La facture finale est aussi une facture de régularisation mais elle n’est envoyée que dans certains cas précis : 

  • Lorsque vous déménagez et qu’il faut résilier votre contrat dans votre ancienne habitation. 
  • Lorsque vous changez de fournisseur afin de résilier votre contrat chez l’ancien fournisseur et de régler la consommation que vous avez eue en tant que client·e chez lui. 
  • Lors d’un changement de situation, d’une séparation ou d’un décès. Il est alors nécessaire de résilier le contrat initial pour en refaire un nouveau à votre nom si vous souhaitez reprendre la livraison.  

Pour terminer… 

Vous en savez maintenant davantage sur l’établissement de votre régularisation. Elle est essentielle afin que votre échéancier soit bien adapté à votre situation énergétique personnelle mais également aux prix de l’énergie en vigueur. Cela vous permet également de garder un œil sur votre consommation et de pouvoir la maîtriser. 

Dans le prochain épisode de notre saga, nous vous parlerons de… 

Pour plus d’informations sur le marché de l’énergie, visitez notre blog