Le phénomène upcycling; rien ne se perd, tout se transforme.

idées upcyling

Vous connaissez sans doute le « recycling » ? Et bien l’upcycling, c’est faire du neuf avec du vieux. Encore mieux non ? On vous en dit plus dans cet article.

L’upcycling, qu’est-ce-que c’est ?

On parle d’upcycling lorsque d’anciens matériaux (jugés inutilisables) se voient attribuer une nouvelle fonction. Le matériau n’est pas décomposé mais refaçonné. Quant à sa qualité, elle n’est pas dégradée. Au contraire, les produits transformés sont bien souvent de meilleure qualité et bénéficient même d’une certaine plus-value.

Définition de l’upcycling ?

Upcycling, ou en français « upcyclage », désigne l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de leur donner une nouvelle vie. On recycle donc par « le haut » en remontant dans la chaîne d’approvisionnement, pour produire des objets dont la qualité est supérieure au matériau d’origine.

Upcycling ou recyclage, quelle différence ?

Fonctionnement du recyclage

le logo du recyclage

Prenons l’exemple du textile.

Lorsqu’on parle de textiles recyclés, cela sous-entend qu’un textile, qui était considéré comme un déchet, est partiellement ou entièrement transformé en un nouveau textile (décomposition du textile en fibres et transformation des fibres en un nouveau textile). Ce processus est généralement énergivore et, selon le matériau d’origine, des déchets peuvent être engendrés pendant la phase de dégradation.

De manière générale, il s’agit donc ici d’un processus par lequel un produit, considéré comme un déchet est (en partie) transformé en un nouveau produit. La grande différence avec l’upcycling est que lors du recyclage, le matériau est adapté et transformé en un même ou autre type de matériau (parent) mais de moindre qualité.

Fonctionnement de l’upcycling

Dans le même ordre d’idées, vous avez également dû entendre parler de « Cradle-2-Cradle » et d’économie circulaire ? Ces deux termes vont de pair avec le concept d’upcycling et visent, entre autres, à réutiliser autant que possible les matériaux, sans perte de qualité ou de valeur.

Avec l’upcycling, les matériaux transformés ne doivent plus être produits, c’est-à-dire qu’aucune nouvelle matière première et source d’énergie ne doivent être utilisées pour fabriquer le textile par exemple. Par conséquent, aucun déchet n’est produit. Mais surtout, les objets transformés sont de qualité supérieure.

Une nouvelle vie aux produits.

Un sac transformé

En plus d’être écologique, l’upcycling donne l’occasion de créer et recréer des objets uniques.

Morceaux d’étoffes tachées ou présentant un défaut, des chutes de cuir, de la porcelaine fêlée, des déchets de construction, de vieux bijoux, … Ces matériaux représentent une multitude de possibilités créatives. Nous retrouvons d’ailleurs l’upcycling en entreprise mais aussi dans des objets du quotidien comme des accessoires de mode, des objets de déco, de la joaillerie et même dans des galeries d’art. Certains objets se verront même attribuer un nouveau but :

  • Une vieille nappe se transformera en éponge ;
  • Un vieux sac de couchage donnera naissance à un manteau d’hiver ;
  • Une jupe peut se transformer en un sac à main ;
  • Une valise en table de nuit.

Quand le phénomène se concrétise et prend de l’ampleur.

Fondée il y a maintenant plus de 10 ans, l’entreprise Terracycle pousse la réflexion un cran plus loin et souhaite éliminer le concept même de déchet en créant des réseaux de ramassage et des solutions de recyclage et d’upcyclage. Ils ramassent tout ce qui est considéré comme non recyclable mais qui pourrait être valorisé. Grâce à ce projet, l’entreprise peut maintenant proposer une large gamme de produits : des pots de crayons, des sacs, des cadres photos, etc.

Upycling à mon échelle ?

Quelques marques commencent à s’intéresser au phénomène d’upcycling, mais la route est encore longue. En attendant qu’elles se réveillent, vous pouvez déjà tester le concept par vous-même. Si vous êtes un peu bricoleur, cette démarche éco-responsable stimulera sans doute votre inventivité.

Côté déco

On pense bien évidemment aux palettes en bois de manutention. Ajoutez-y des coussins pour en faire une banquette de jardin plutôt confortable ou bien des roulettes pour la transformer en une jolie table basse de salon.

Utilisation de l’upcycling dans un salon Un exemple de meubles issus de l’upcycling

Toujours dans le bois, les caisses à vin peuvent être aisément utilisées comme jolies étagères ou tables de nuit.

des caisses à vin réutilisées

Le vinyle est un autre élément décoratif qui a la cote : sacs à main, porte-bouteilles ou même, des horloges… Les idées de reconversion ne manquent pas !

des vinyles utilisés comme décoration

Pourquoi ne pas réaliser un mur original au moyen de tessons de bouteilles ?

des bouteilles réutilisées dans un mur

Côté pratique

Servez-vous vos de vos vieux essuies de vaisselles ou autres comme sacs à fruits et légumes réutilisables ou même comme emballages cadeaux.

emballage cadeaux upcycling emballage-cadeaux-upcycling

Et il ne s’agit là que de quelques idées… Soyez inventifs !

En conclusion, en plus d’être écoresponsable, l’upcyling vous permettra de donner une seconde vie à vos vieux objets tout en réalisant des économies.

A la recherche d’autres idées plus farfelues ? On vous invite à visiter ce site.

N’hésitez pas à visiter notre blog pour y découvrir d’autres astuces consommation pour faire des économies au quotidien.