Le “Hygge” ce concept scandinave qui vous aide à faire des économies d’énergie et pas que …

hygge

Puisque chez Mega, nous aimons joindre l’utile à l’agréable, nous avons décidé de vous faire découvrir l’univers du hygge…

Hygge, un art de vivre qui allie convivialité et simplicité tout en vous permettant de faire des économies d’énergie, mais pas que …

“Hi-gue ?” “Ygeu ?” “Hygé ?”  La façon dont vous le prononcez ou l’écrivez a très peu d’importance. Ce qui compte c’est de le vivre ! Mais si vous y tenez, disons qu’à la française, cela se prononcerait “HOU-GA”. Ensuite, ce mot est déclinable “à toutes les sauces”. Quelqu’un peut être “hyggelig”. Un moment en famille est un “Familiehygge”. Une personne qui répand le hygge sera un “Hyggespreder”, … Par contre, n’essayez pas de le traduire, c’est un état d’esprit. Même si les Norvégiens diront “koselig”, les Hollandais “gezelligheid”, les Canadiens “hominess” et les Anglais “cosiness”.

Mode de vie made in Danermark, le hygge est principalement pratiqué dans les pays nordiques où l’on souffre du froid et du manque de luminosité (bien plus encore que chez nous !). Le principe de base est de ralentir et de profiter du moment présent afin de mettre en place des petites choses qui vont améliorer le bien-être et assureront le confort suprême. Ce n’est sans doute pas un hasard si le Danemark fait partir du top 3 des pays les plus heureux du monde depuis plusieurs années ! Et pourtant, certains facteurs sont loin d’être à leur avantage : températures glaciales, énorme manque de luminosité durant les mois d’hiver et surtout, le plus fort taux d’imposition au monde.

Alors qu’est-ce qui rend les Danois heureux ? Et bien, plusieurs éléments participent à leur bonheur. Mais le hygge est l’un des ingrédients qui y contribue très fortement, on vous l’assure ! La période des fêtes est, selon nous, le meilleur moment pour vous introduire au concept. Vous allez vite le comprendre en lisant cet article, Noël est la période de l’année la plus “hyggelig” pour les Danois.  La météo les force à rester chez eux, les empêchant de profiter de certaines activités hivernales.  Ce qu’il leur reste, c’est le hygge à la maison.

Cette philosophie de vie s’applique aussi à l’économie d’énergie. Voyez plutôt.

1. Pour une ambiance “hyggelig”, privilégiez les bougies et les lumières tamisées.

Demandez aux Danois ce qu’ils associent le plus au hygge.  85% d’entre eux répondront les bougies. Et pas juste dans leur salon ! Non, non, les bougies ont leur place partout; dans les classes d’école, les salles de réunion, … Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’au Danemark, les habitants consomment 6kg de bougies par an. Plus de la moitié des Danois en consomment tous les jours ! Au mois de décembre, la consommation est multipliée par trois. Mais au final chaque occasion est bonne. Vous l’aurez compris, grâce aux bougies et pour les activités qui requièrent peu de luminosité, on n’allume beaucoup moins la lumière, ce qui forcément est un point positif en termes d’économies d’électricité.

Les bougies, ce n’est pas trop votre truc, mais vous désirez la même atmosphère apaisante et économe qu’elles créent ? Alors optez pour les guirlandes LED ou des ampoules LED connectées.  Les gradateurs sont aussi une bonne alternative si le feu vous fait peur. Vous pouvez également tamiser l’éclairage pour vous baigner dans une ambiance chaleureuse et réconfortante. Cette technique permettra de prolonger la durée de vie de vos ampoules. Il existe aussi des ampoules qui permettent de jouer avec les couleurs pour une ambiance voulue.

Attention, si la lumière est trop agressive, vous ne respectez pas le hygge. Donc, pas de lampes incandescentes à 3000k ou de tubes fluos à 5000k. La règle est simple:  plus la température de la lumière est basse, plus elle est hygge. Cette obsession de la lumière chez les Danois leur vient du manque de contact avec sa version naturelle entre octobre et mars. Quand vient l’été, la lumière qu’ils préfèrent est celle qui précède le coucher et la 1ère heure qui suit le lever du soleil. C’est l’heure dorée qu’ils essayent de recréer chez eux pour un intérieur hygge ! Une lumière chaude, diffuse et douce.

2. Le feu de bois reste un ‘must’ ! 

La définition du bonheur au Danemark, c’est un bon feu. Véritable cœur du quartier général du hygge et un moyen de chauffage bon marché, c’est l’idéal pour ressentir de manière profonde la chaleur et le confort. Pas de feu de bois ? Alors pourquoi ne pas opter pour une cheminée à gaz naturel ou l’insert gaz ? En fin de compte, il est même bien meilleur d’utiliser du gaz naturel et non du bois. Contrairement à l’imagerie populaire, le bois n’est ni écologique ni renouvelable. L’Homme détruit chaque année 15 millions d’hectares de forêts pour se chauffer, pour construire… De plus, la combustion du bois est particulièrement nocive pour notre air.

3. Faites le plein de plaids et de couvertures.

Surtout pendant les mois d’hiver trop froid.  Combinez la couverture à de grosses chaussettes et une bonne tasse de thé. Cela vous permettra de baisser la température du chauffage de quelques degrés. Vous vous surprendrez peut-être même à vous pelotonner dans vos couvertures sans même avoir froid, mais simplement par confort.

En parlant de confort et en termes de vêtements, n’hésitez pas à superposer les couches. Il parait qu’on ne peut pas sentir le hygge quand on a froid. Pour les Danois, le mot d’ordre est “décontraction” mais sans être négligés pour autant: des vêtements super épais en laine tricotés maison, des pulls, des gilets et des leggings chauds.

4. Faites de la place pour quelques plantes vertes.

Celles-ci rehausseront la qualité de vie de votre intérieur. Les plantes permettent d’augmenter le taux d’humidité, ce qui améliore votre confort pendant les mois d’hiver en éliminant les inconvénients causés par l’air sec.

5. Optez pour une déco minimaliste.

Dans un style épuré et avec des matériaux bruts, les Danois décorent et meublent leur maison selon les grands principes du design danois. L’idée est de se débarrasser du superflu et de revenir à l’essentiel pour éviter la surconsommation. On a parfois l’impression que leur maison ressemble à des pages d’un magazine de déco. Des couleurs claires pour les murs afin qu’ils réfléchissent la lumière – cela diminue leur besoin en éclairage artificiel !

D’où leur vient cette obsession leur intérieur ? Et bien parce que ce dernier est le QG du hygge ! Alors que dans de nombreux pays, la culture incite à avoir une vie sociale développée, tournée vers l’extérieur (en fréquentant les bars, restaurants, cafés, …), au Danemark, les gens préfèrent profiter de leur intérieur et éviter les prix élevés des restaurants. Ils n’hésitent donc pas à investir dans un intérieur hyper cocooning puisqu’ils y passent énormément de temps.

Enfin, le hygge ne va pas sans le vintage !  Pour les Danois, les meubles ont une valeur sentimentale. Ils ne vont pas hésitez à recycler et conserver des meubles de famille. Il est également possible de faire de belles petites affaires en se promenant sur des brocantes ou vide-greniers de quartiers.

6. Remplacez les écrans par d’autres activités.

Les écrans, c’est anti-hygge ! La lecture, la peinture, le sport, les jeux de société, le tricot, … sont des activités qui consomment moins que des heures passées devant la TV. Encore mieux, privilégiez les moments humains. Les Danois se réunissent souvent pour “hygger” tous ensemble au coin du feu ou autour d’un repas plutôt que de rester chacun dans leur coin.

7. Même en cuisine, appliquez le hygge.

“Pas besoin que ça ressemble à un chef d’oeuvre, plus c’est rustique et long à préparer, mieux c’est !”.  En d’autres termes, plus c’est home-made et plus le procédé est long, plus la cuisine deviendra “hyggelig”. Faites-vous plaisir avec des aliments réconfortants qui vous feront plaisir. Pourquoi ne pas passer au mode de cuisson écoénergétique (autocuiseur) afin d’accélérer la cuisson de vos mets et, par la même occasion, consommer moins ? Vous pouvez aussi décider de cuisiner et cuire en grande quantité un jour pour réduire la consommation d’énergie le reste de semaine.

8. Changez votre comportent d’achat.

Évitez les achats compulsifs, surtout pour des objets ou produits non durables et qui ont peu de valeur. Economisez plutôt pour des achats plus importants, de qualité et qui comptent vraiment pour vous. Associez-les à de futurs bons moments que vous passerez. Vous en ressentirez davantage d’accomplissement lorsque vous l’achèterez ou en ferez usage. C’est aussi ça le hygge !

9. Faites du vélo votre moyen de transport de prédilection.

Outre les Legos et le design, le Danemark est aussi réputé pour son amour des vélos. La plupart des Danois habitant et travaillant dans la même ville utilisent le vélo quasi toute l’année. Bon pour l’environnement et le porte-monnaie, il permet de faire du sport quotidiennement et de se déplacer très rapidement d’un point A à un point B.  D’ailleurs d’après eux, “se rendre sur son lieu de travail en vélo rend plus heureux qu’en s ‘y rendant en voiture ou transport en commun”. Si vous n’êtes pas convaincus par cet argument, alors dites-vous qu’en vous rendant au travail tous les jours en vélo, vous allongez de 3 à 14 mois votre espérance de vie. Alors le vélo, hygge, non ?

Les meilleures choses de la vie sont gratuites.

La bonne nouvelle dans la pratique du hygge, c’est que ça ne vous coûtera pas grand-chose.  Une grosse paire de chaussettes bien chaudes ne coûte rien – d’accord, ça n’a rien de tendance ou de luxueux mais c’est hygge. Le champagne et le caviar sont bien des choses mais pas “hyggelige”.

Le hygge, c’est le rustique au lieu du neuf; le simple au lieu du raffiné; l’ambiance plutôt que l’excitation. C’est manger dans un restaurant plein de charme bon marché plutôt que dans un gastronomique sans âme et peu abordable. C’est apprécier les petits plaisirs de la vie sans se ruiner; lire un livre devant un feu ouvert, se rassembler entre amis autour d’un repas ou d’un jeu de société ou même pour cuisiner, regarder un film emmitouflé dans une couverture, …

Bien sûr, ce n’est pas l’idéal pour le capitalisme de marché, mais pour votre bonheur personnel, c’est le top !

Toute la Team Mega vous souhaite un Joyeux Noël très “higgelig” !

Source :  WIKING, M. (2016). The Little Book of Hygge. the Danish Way to Live Well. Paris: Editions First.