La télévision, cette fidèle amie qui nous prend du temps et… de l’argent.

télévision perte argent et temps

Vous êtes-vous demandé ce que représentait le temps passé devant votre télévision en termes d’économie d’énergie ? Combien de temps par jour « perdons-nous » devant les écrans ? Chez Mega Energie, on s’est posé pas mal de questions sur le sujet…

La période de confinement a sans doute exacerbé les statistiques mais de façon générale, le français passe énormément de temps devant son téléviseur et autres écrans… Soyons honnêtes, c’est la solution facile pour occuper les grands et les petits ! Et pour votre portefeuille, quel est l’impact ? Hors période de confinement, l’audiovisuel et l’informatique peuvent représenter jusqu’à 10-15% de votre budget en énergie. On vous explique.

Combien ça nous coûte ?

En 2019, les français ont passé en moyenne 3h30 par jour devant leur télévision. Enorme, n’est-ce-pas ? C’est quasi la moitié d’une journée de travail, la moitié d’une nuit complète… Qu’est-ce-que cela représente sur notre facture annuelle d’énergie ?

Ces dernières années, nous avons vu apparaître des téléviseurs plus grands, plus fins, plus performants et plus esthétiques. Est-ce-que cela se répercute sur nos factures ? On pourrait en effet penser que plus un téléviseur est grand, plus il consomme. Or, les nouveaux téléviseurs, avec toutes les technologies dont ils sont équipés, sont moins énergivores que nos anciens postes de télévision. Si les premiers modèles d’écrans plats – notamment plasma – étaient de véritables gouffres énergétiques, les LED et OLED les plus récents, ont fait d’énormes progrès et consomment jusqu’à 40% de moins que les écrans LCD. Cependant, il faut que vous soyez prêt à débourser au moins 1.600€ pour pouvoir vous offrir l’un de ces petits bijoux.

Donc, pour vous donner une idée, une télévision récente moyenne coûte à un foyer en électricité 18€ par an en se basant sur +/- 3h30 de télévision par jour. Le plasma quant à lui vous reviendra quasi à 40€.

Ça va encore ? Oui, on aimerait en effet bien vous dire que votre téléviseur n’est pas un gros consommateur d’énergie. C’est vrai que, comparé à un lave-linge ou un four classique, sa consommation est plutôt raisonnable. Mais attention, la facture peut vite monter si l’on prend tout en compte.

  • Il est évident que plus l’écran est grand et à haute définition, plus il consommera d’électricité.
  • Il est rare qu’une télévision fonctionne seule, elle est souvent connectée et/ou accompagnée d’autres équipements qui peuvent être très énergivores : décodeur, box internet, lecteur DVD, Home Cinéma, console de jeux, …
  • Ensuite, la télévision est loin d’être le seul support pour « regarder la télé ». Même si d’après le Conseil supérieur de l’audiovisuel, 93,4% des français étaient équipés d’un téléviseur en 2019, il faut savoir qu’un ménage possède en moyenne 5,6 écrans pour visionner des vidéos. Parmi ces appareils, nous retrouvons, les télévisions, les ordinateurs, les smartphones et les tablettes. Ces différents appareils et leurs cycles de recharge peuvent vite peser lourd ! Ajoutons, à titre d’informations que le français passe 4h30 par jour devant un écran autre que celui qui lui sert à travailler, à regarder des vidéos. Un français sur quatre avoue même ne pas pouvoir passer plus d’une heure sans se rendre sur internet.
  • Enfin, n’oublions pas le mode veille de ces appareils qui consomme à lui seul énormément (à voir dans le prochain §).

La consommation en veille – qu’est-ce que c’est et comment l’éviter ?

On ne vous apprend rien en vous disant qu’un grand nombre d’appareils électriques fonctionnent sans arrêt alors que ce n’est pas nécessaire. Il est bien évidemment préférable que certains soient branchés en permanence, comme votre frigo. C’est une question de bon sens. En revanche, les appareils liés à l’audiovisuel n’ont pas besoin de l’être : télévisions, ordinateurs, décodeurs, chargeurs de smartphone… Cela représente effectivement de faibles puissances (0.5 à 10W) mais lorsque cela dure durant des heures, au bout d’une année, nous vous laissons faire le calcul !

Parmi les nombreux coupables, tels que la petite horloge numérique du four ou la cafetière, la télévision écran plat et la console de jeux remportent la palme ! Ne possédant pas de bouton On/Off, ils favorisent automatiquement le mode veille. Ils consommeraient d’ailleurs beaucoup plus en mode veille qu’en mode normal. Dans la même catégorie, on retrouve les décodeurs (en activité 24h/24h), les routeurs, les smartphones et tablettes en chargement. Dans un logement bien équipé en appareil électriques ; rien que les mises en veille de ces équipements représentent entre 7% et 18% de notre consommation électrique, soit 80€ à 100€ par an selon le nombre d’appareils. Encore plus subtile, certains appareils que vous pensez avoir éteints sont en réalité en mode veille et consomment toujours.

Comment les repérer ?

  • Les appareils ont une horloge numérique ou un autre moyen d’indication de l’information.
  • Si vous éteignez l’appareil, il reste un indicateur lumineux.
  • Même si l’appareil est éteint, il continue à dégager de la chaleur ou du bruit.

Solutions ?

  • Les débrancher ;
  • Utiliser une multiprise d’alimentation avec interrupteur On/Off. On installe souvent dans le même coin la télévision, le lecteur DVD, le décodeur, le modem, la console de jeu, la chaîne hi-fi… Si on branche le tout sur un ou deux multiprises, on éteint toutes ces veilles en un clic sur l’interrupteur avant de sortir ou d’aller se coucher.
  • Opter pour des prises “coupe veille” – idéal pour mettre votre TV et ses périphériques hors tension.

Au de-là de l’aspect économique et environnemental …

Au de-là de cet aspect sur lequel il est possible d’agir chacun à son niveau (débrancher les appareils, investir dans des appareils récents moins consommateurs, choisir un fournisseur moins cher tel que Mega…), on a lu qu’une heure de télé par jour pouvait réduire l’espérance de vie de 22 minutes. Alors non, la télé n’a jamais tué directement mais par contre, la sédentarité qu’elle provoque raccourcit notre espérance de vie. 

Comme impacts, citons :

  • La nuisance sur notre cerveau. En effet, la télévision a des effets négatifs sur le développement cognitif des enfants mais aussi des adultes. Elle ralentit notre activité cérébrale et réduit notre perspicacité, mémoire verbale et fonction exécutive.
  • La détérioration des relations familiales puisque la télévision coupe les dialogues humains.
  • Une tendance à la prise de poids et à l’obésité. Un jeune enfant ou un adolescent qui regarde la télévision 2 heures par jour encourt un risque d’obésité multiplié par 3 (inactivité physique + grignotage).
  • L’excitation, l’énervement et la peur engendrés par les programmes Tv peuvent retarder l’endormissement et donc provoquer des troubles du sommeil.

Ça vaut la peine de chercher d’autres centres d’occupation, non ?

Se passer de la télé OK, mais pour faire quoi ?

Ne plus regarder la télé, c’est s’offrir beaucoup de temps libre et si on en croit la moyenne française, on parle de plus de 3h/jour. Cela fait environ 1.260 heures par an ou 52,5 jours !!! Imaginez le temps que ça nous laisse pour explorer des tas d’autres activités ou même pour travailler à des objectifs personnels ou monter un projet. Exemples d’activités pour remplacer les écrans – sans qu’elles soient fortes demandeuses d’énergie.

  • Restez dans le canapé oui, mais pour lire ! C’est cliché mais les bienfaits de la lecture sont nombreux et ce serait dommage de ne pas en profiter. Lire stimule l’imagination à l’inverse de la télé où votre cerveau ne fait aucun effort.
  • Faites des jeux de société. Aussi très cliché mais au moins vous profitez de réelles interactions humaines avec les membres de votre famille et/ou amis. Vous vous creusez les méninges et vous changez les idées.
  • Mettez-vous au tricot ou à la broderie. A l’heure du DIY, c’est devenu ultra-tendance. Fini l’activité réservée aux grands-mères, tout le monde s’y met !
  • Allez vous promener dans la nature ou en ville.
  • Faites du sport : jogging, natation, cyclisme, yoga, …
  • Cuisinez.
  • Jouez d’un instrument de musique.
  • Sortez avec des amis.
  • Suivez des cours du soirs.

Toutes ces activités sont également valables pour vos enfants, en plus des plus connues :

  • Cabanes.
  • Faire la lecture.
  • Playmobil.
  • Lego.
  • Vélo.
  • ….

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à consulter l’ensemble de nos autres articles axés des astuces consommations à mettre en place quotidiennement.