Électricité : 13 mots et expressions pour mieux comprendre votre facture.

mega glossaire énergie

On le sait, le domaine des énergies n’est pas toujours des plus simples à apprivoiser avec sa terminologie spécifique et tous ces termes mystérieux. Afin de vous aider à y voir plus clair, Mega Énergie a établi un petit glossaire des termes importants à retenir.

Abonnement.

C’est le montant fixe de votre facture d’électricité (et de gaz). Ce montant ne dépend pas de votre consommation mais simplement du type de contrat auquel vous avez souscrit. Ce montant se trouve sur votre carte tarifaire.

Chèque énergie.

Le chèque énergie est le système qui remplace le dispositif des tarifs sociaux depuis 2018. Si vous bénéficiez du tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité et/ou du tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz, vous pouvez bénéficier d’une aide nominative sous forme de ‘chèques énergie’.

Compteurs Linky.

Les compteurs Linky pour l’électricité sont des compteurs dits « communicants » ou « évolués ». Leurs dénominations la plus répandue est « compteurs intelligents » qui est une traduction littérale du terme anglais « smart meter ». Linky est le compteur d’électricité communicant installé par Enedis (ex ERDF) sur 95% du territoire. Ces compteurs vont progressivement remplacer les anciens compteurs.

Échéancier de paiement.

Il s’agit du montant que vous payez chaque mois. Afin de lisser vos dépenses, votre montant mensuel est toujours le même, cela évite les montants trop hauts en hiver et trop bas en été (surtout si vous avez un chauffage électrique).

Gestionnaire de réseau.

Il assure l’exploitation, l’entretien et le développement du réseau de distribution de l’électricité et du gaz naturel. Le GRD est chargé de l’acheminent de l’énergie jusqu’à votre domicile. Le gestionnaire qui s’occupe du réseau d’électricité est ENEDIS (ex-ERDF).

Index de relève.

C’est le chiffre qui se trouve sur votre compteur et qui indique votre consommation sur une période donnée. Si votre compteur indique les heures creuses et les heures pleines, il y a alors deux index. L’unité de mesure de cet index est le kilowattheure (kWh).

Injection.

Lorsque vous disposez d’une installation photovoltaïque, l’énergie que vous produisez mais ne consommez pas est « réinjectée » sur le réseau de distribution.

Numéro de compteur.

Il s’agit du numéro d’identification de votre compteur. Celui-ci se trouve sur vos factures et échéanciers. Si vous venez d’emménager et que vous n’avez pas encore de facture, vous pouvez trouver votre numéro de compteur directement sur ce dernier.

Numéro PDL.

Le PDL (abréviation de Point De Livraison) est le numéro d’identification du compteur électrique rattaché à votre logement. Ce numéro est toujours composé de 14 chiffres. C’est un numéro unique qui est bien lié à votre logement, donc si vous déménagez, vous aurez un nouveau numéro PDL. C’est le seul numéro qui assure à votre fournisseur et votre gestionnaire de réseau qu’il s’agit bien de votre compteur à 100%.

Option « Base » ou « Heures Pleines/ Heures Creuses.

  • Si votre compteur est programmé en option « Base », le prix au kWh est le même, quel que soit le moment de la journée. Le prix de l’abonnement est inférieur à l’abonnement en option HP/HC.
  • Si votre compteur est programmé en option « Heures Pleines / Heures Creuses », les prix de l’abonnement et des kWh consommés en heures pleines sont plus chers que ceux de l’option “Base”. Par contre, le prix des kWh consommés en heures creuses est moins cher.

Régularisation.

Une facture de régularisation a pour objectif de calculer et de corriger la différence entre les montants déjà payés sur base de l’estimation annuelle et le montant à payer sur base de votre consommation réelle, établie grâce à votre dernier relevé d’index. Vous ne recevez une facture de régularisation que si vous avez opté pour la facturation mensuelle (échéancier).

Tarif de marché.

Ce sont les tarifs fixés par les fournisseurs d’énergie, sur lesquels les pouvoirs publics n’interviennent pas.

Tarif règlementé (TRV).

Il s’agit des tarifs fixés par les pouvoirs publics. Uniquement les fournisseurs d’énergie historiques peuvent proposer ces tarifs (EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz). Les autres fournisseurs proposent des tarifs de marché. Plus d’infos.

Pour aller plus loin.

Ces quelques explications devraient normalement vous permettre de mieux comprendre le milieu de l’énergie ou simplement, votre facture d’électricité.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur les unités de mesures de l’électricité, ainsi que notre FAQ qui répond à pas mal de questions sur le sujet !