Économiser de l’énergie, un jeu d’enfants…

Faire des économies avec les enfants

C’est la rentrée, et l’heure des bonnes résolutions. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour prendre de bonnes habitudes, nous vous partageons quelques astuces amusantes pour apprendre à vos enfants à faire des économies d’énergie.

Que vos enfants adoptent les bons gestes en matière de consommation et d’économie d’énergie, c’est une chose. Comprendre d’où vient l’électricité et pourquoi il est important de la conserver (qu’il s’agisse d’un point de vue écologique et/ou économique) est tout aussi important, et peut-être même la première chose à leur expliquer. Vous avez besoin d’un coup de pouce ? L’Agende de la Transition Écologique (ADEME) a mis à disposition plusieurs articles et fiches techniques sur le sujet. Ceux-ci pourraient vous aider à sensibiliser les plus jeunes.

Une fois chose faite, place à la pratique. Apprendre les bons réflexes énergétiques à vos enfants peut s’avérer être très amusant, pour eux comme pour vous !

Voici nos quelques astuces pour apprendre tout en s’amusant et pourquoi pas devenir une famille à énergie positive…

1. Instaurer un jour sans électricité.

L’occasion idéale pour se couper du monde digital et s’aérer l’esprit en famille. Coupez les lumières et tous les appareils électriques que vos enfants ont l’habitude d’utiliser. Au programme : excursion en famille, jeux en extérieur, ou encore soirée jeux de société… Vos enfants s’apercevront bien vite qu’il est possible de s’amuser autrement tout en réduisant nos consommations.

2. Se doucher en musique.

Première règle : on privilégie bien évidemment la douche puisqu’elle consomme deux fois moins d’eau qu’un bain (60 litres contre 120 litres). Mais attention, une douche d’eau chaude, c’est de l’eau mais aussi de l’électricité. Saviez-vous que certaines familles dépensent plus de 25€ par mois rien que pour la douche en profitant des jets d’eau chaude pendant plus de 15 minutes ? Une douche de 5 minutes, c’est 60 litres d’eau, 2 kWh d’énergie et 30 centimes ! Alors, oui à la douche mais pas plus que le temps de leur chanson préférée, c’est-à-dire 4 à 5 min maximum. Juste le temps de chanter à tue-tête.

3. Vous faites des travaux ? Expliquez-leur la démarche.

Impliquez vos enfants dans vos démarches de réduction de consommation d’énergie : vous calfeutrez vos fenêtres ou vous renforcez l’isolation de la maison ? C’est le bon moment pour leur expliquer pourquoi vous le faites. Vous pourrez peut-être même les mettre à contribution.

4. Faire des expériences scientifiques (sans danger).

S’il y a bien une chose que les enfants adorent, c’est jouer aux apprentis-sorciers/scientifiques… Organisez une après-midi d’expériences. Ne dit-on pas qu’il faut le voir pour le croire ? Et bien voici quelques exemples à mettre en pratique pour les convaincre …

  • Qu’est ce qui est le plus lourd ? L’eau chaude ou l’eau froide ?
  • Qu’est ce qui bout le plus vite ? L’eau chauffée au micro-ondes ou sur le gaz ?
  • Plus d’expériences à découvrir.
expériences énergétiques scientifiques

5. La chasse aux appareils en veille.

On vous avait déjà parlé de l’importance de bien éteindre les appareils susceptibles de se mettre en veille. Ils sont bien souvent responsables de grosses dépenses énergétiques. Et bien pourquoi ne pas organiser une chasse aux gros mangeurs d’énergie. Proposez aux enfants de d’abord identifier tous les appareils dotés de la mise en veille, et ensuite donnez-leur la mission de vérifier régulièrement qu’ils soient bien tous éteints lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Pour rappel, un foyer dépense en moyenne 80€ par an pour alimenter inutilement tous ces appareils en veille. Ça vaut le coup de sensibiliser tout le monde, non ?

6. Tâches ménagères pour tous.

Il arrive un âge où il est normal que chaque membre de la famille s’implique dans les tâches ménagères familiales. Pas toujours évident de convaincre les plus jeunes… Et pourtant, certaines tâches ménagères peuvent réellement avoir un impact sur la préservation de la planète et sur votre facture d’énergie. Si vous prenez le temps d’expliquer les impacts positifs d’une consommation plus intelligente à vos enfants, vous pourriez être surpris de leur comportement.

Exemple de tâches à la portée de vos enfants et qui vous feront économiser de l’énergie :

  • Enlever la poussière des radiateurs afin que la chaleur puisse mieux se diffuser ;
  • Enlever ne fut-ce qu’une couche de 3mm de givre du congélateur permet d’économiser jusqu’à 15% de sa consommation d’électricité ;
  • Expliquez à vos ados que faire des lessives aux bonnes températures et aux moments propices de la journée (heures creuses vs. heures pleines) permet de faire de belles économies d’énergie.
  • Montrez-leur comment ranger le lave-vaisselle avec précision. En serrant au maximum les couverts et les ustensiles de cuisine, vous ferez tourner votre lave-vaisselle moins souvent et éviterez les gaspillages d’eau chaude. Saviez-vous qu’en économisant un lavage par semaine, vous récupériez ainsi 15€ chaque année ?
  • Apprenez-leur à étendre le linge. Gros consommateur d’énergie, le sèche-linge ne devrait fonctionner qu’en cas de nécessité.

À ceci s’ajoutent bien évidemment les gestes qu’on connait déjà mais qu’il ne faut pas oublier d’appliquer quotidiennement :

  • Fermer le robinet lorsqu’on est occupé à se brosser les dents. Ce minuscule changement vous fera économiser près de 9000 litres d’eau par an ;
  • La maison n’est pas une passoire énergétique. Pour économiser du chauffage et garantir une meilleure résistance thermique, il faut s’assurer que les pièces de la maison soient bien fermées ;
  • Diminuer le chauffage d’une pièce si personne ne l’occupe pendant la journée ;
  • Privilégier le pull à l’augmentation de la température du radiateur. Un degré de moins c’est 7% de la facture d’énergie et une quantité importante de CO2 économisés ;
  • Pour les plus grands, rappelez-leur que lorsqu’on met cuire des pâtes, il faut mettre le couvercle sur la casserole ;
  • Bien éteindre la lumière quand on quitte une pièce ou lorsque la lumière naturelle est suffisante. Ce conseil est encore plus vrai si la maison n’est pas encore équipées d’ampoules LED ;
  • Ne pas ouvrir les fenêtres quand le chauffage est allumé, sauf pour aérer quelques minutes ;
  • Ne pas ouvrir le frigo trop longtemps. À chaque ouverture de porte, c’est 1/3 de l’air froid qui sort. Vaut mieux réfléchir à ce dont on a envie avant d’ouvrir le frigo.

Ces différents éco-gestes peuvent vite s’articuler autour de petits jeux (gages, concours, …) qui invitent les enfants à faire attention tout en s’amusant. D’ailleurs, pourquoi ne pas leur proposer de lister ces éco-gestes et en faire un mémo ou une pancarte à afficher dans les endroits stratégiques de la maison ?

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à consulter l’ensemble de nos autres articles « astuces consommations ».