Des vacances plus écologiques.

L’été se profile doucement et peut-être avez-vous déjà planifié vos prochaines vacances pour les mois estivaux. Nous vous donnons quelques conseils pour diminuer votre pollution lorsque vous partez en vacances. 

Savez-vous que le tourisme représente une grande part des émissions mondiales de CO2 chaque année ? Et ces chiffres ne cessent d’augmenter chaque année. D’accord, mais comment faire pour réduire son impact sur l’environnement et quand même profiter de ses vacances ?  

Quelques chiffres pour commencer… 

  • Près de 10% des émissions mondiales de carbone annuelles sont causées par le tourisme. 
  • 75% des émissions de CO2 liées au tourisme sont dues aux transports. Les plus polluants (et les plus utilisés) étant la voiture et l’avion. Pour vous donner une idée, un aller-retour Bruxelles-Venise (soit, 1172km) en train, émettra 10kg de CO2, tandis que le même voyage en avion émettra…110kg ! Plus de 10 fois plus. C’est encore pire pour la voiture qui émettra jusqu’à 130kg de CO2. Cela vaut donc le coup d’envisager de partir en train non ?  
  • Le nombre de touristes explose, on compte une augmentation de 130% en 20 ans. La première raison de cette augmentation fulgurante réside bien sûr dans le développement des offres de voyages « low cost » mais également des voyages de courte durées (les city trip par exemple). 

Comment réduire ses émissions carbone en vacances ? 

Coupez vos appareils électriques quand vous vous absentez. 

La plus grande source de gaspillage c’est l’énergie. Lorsque vous partez en vacances, vous consommez bien sûr de l’énergie pour vous rendre sur votre lieu de villégiature, sur place mais aussi, chez vous (alors que vous n’y êtes pas). Et oui, pensez donc à couper tous vos appareils électriques qui ne nécessitent pas de rester allumés en votre absence. Si vous vous absentez plus de 10 jours, il est même recommandé de vider et éteindre votre réfrigérateur et surgélateur. Nous vous conseillons également de mettre votre chaudière/chauffe-eau en mode « vacances » afin que la consommation soit au minimum.  

Partez en train. 

Comme nous l’avons dit plus haut, la principale cause d’émissions de carbone durant les vacances, c’est les transports. Il est évident que le moyen de transport le moins polluant reste le vélo ou se déplacer à pied. On se rend bien compte que partir en vacances par ce biais ne plaira pas à tout le monde, même si ces options ont de plus en plus la cote ces derniers temps.  

Nous vous conseillons dès lors, tant que possible, d’opter pour un voyage en train. C’est le moyen de transport qui produit le moins d’émissions de CO2 et qui vous permettra de vous rendre dans bon nombre de pays d’Europe.  

Partir en voiture à plusieurs peut éventuellement être une option, évitez toutefois d’opter pour la voiture si vous êtes seul·e évidemment.  

Par-dessous tout, nous vous déconseillons vivement d’opter pour l’avion pour de courtes distances car les émissions de carbone sont énormes pour un court déplacement.  

Consommez et mangez local. 

Lorsque vous êtes en vacances, peu importe où vous vous trouvez, tâchez de consommer et de manger local (et de saison). Si vous passez vos vacances dans un autre pays, tâchez tant que possible de ne pas consommer d’aliments ou de produits importés. Profitez-en pour découvrir les spécialités locales, vous favoriserez non seulement les producteurs de la région que vous visitez et vous éviterez également des émissions de carbone inutiles.  

Déplacez-vous à vélo ou à pied. 

Lors de vos vacances, si vous avez décidé de visiter la ville, évitez de vous déplacer en voiture ou en moto. Nous vous conseillons de découvrir l’endroit en vous déplaçant à pied ou à vélo. Cela vous permettra de profiter pleinement des paysages, vous pourrez vous arrêter quand bon vous semble pour admirer les moindres recoins et vous ne polluerez pas !  La plupart des grandes villes (et même les plus petites) proposent des systèmes de location de vélos, vous devriez donc trouver votre bonheur, où que vous soyez.

Ne perdez pas vos bonnes habitudes.  

Ce n’est pas parce que vous êtes en vacances qu’il faut oublier les bonnes habitudes du quotidien. Pensez à trier vos déchets en respectant les règles en vigueur là où vous allez par exemple. Ne laissez pas de déchets dans la nature ou sur les sites que vous visitez. Dans votre logement, que ce soit un hôtel, un appartement de location ou autre, maîtrisez votre consommation d’eau et d’énergie, tâchez de ne pas surconsommer « juste » parce que vous n’êtes pas chez vous. Cela relève bien sûr du bon sens, mais il vaut toujours mieux rappeler ce genre de choses.  

Pour terminer…

Il est donc tout à fait possible de bien profiter de ses vacances tout en maîtrisant ses émissions de carbone. Il est important de continuer à respecter vos bonnes habitudes, même en vacances, afin de limiter votre impact écologique même en congé.