Cosmétiques naturels ou bio, que choisir ?

cométiques naturels sur fond blanc

Parce que dans le climat actuel, et en fonction des possibilités et des habitudes de vie de chacun, tous les petits éco-gestes comptent. Et dans l’univers des cosmétiques, que peut-on mettre en place ?

La transition écologique, elle ne passe pas uniquement par la fourniture en énergie « verte », par le tri des déchets, par le choix d’une mobilité plus douce ou encore par une alimentation locale … Avez-vous déjà pensé à changer vos habitudes dans la salle de bain ? En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives qui vous permettent d’acheter ou même de produire vos cosmétiques de manière raisonnée, tout en faisant un geste pour l’environnement. Ces cosmétiques, en plus de respecter la planète, sont bien meilleurs pour votre peau et votre santé en général. Ça vaut peut-être le coup de s’informer non ? On l’a fait pour vous et voici ce qu’on a appris.

Pourquoi faut-il boycotter les cosmétiques conventionnels ?

Vous vous en doutez… Lorsqu’on parle de cosmétique conventionnelle, on parle de chimie. Une chimie qui utilise tous les procédés possibles pour vous apporter de multiples bienfaits au meilleur prix. Pour ce faire, une multitude d’ingrédients (issus de la pétrochimie, des polymères, des silicones, etc….) sont exploités dans le processus de fabrication et leur impact écologique sur votre santé est évidemment loin d’être la préoccupation principale des industriels. En revanche, cela doit devenir la vôtre !  Même s’ils ne sont pas dangereux à petite dose, l’application de ces ingrédients ‘toxiques’,  multipliée par le nombre de cosmétiques que nous mettons quotidiennement sur notre peau peut devenir un véritable cocktail toxique favorisant les risques de cancer, de stérilité, … Alors tant qu’ils ne sont pas définitivement retirés du marché par les autorités sanitaires, autant ne pas les acheter !

On ne vous demande pas non plus de faire une croix sur tous les cosmétiques. Fort heureusement, il existe aujourd’hui des alternatives sans danger pour votre santé et respectueuses de l’environnement : les cosmétiques bio et naturels. Mais attention, là aussi, il faut s’informer.

Cosmétiques bio ou naturels, quelle différence ?

La première étape, c’est de bien comprendre ce qui se cache derrière les produits de beauté bio et naturels. Non, ce n’est pas la même chose et autant savoir ce qui les différencie avant de les mettre dans son panier. Non ?

Le bio

Un cosmétique certifié « bio » est un produit …

  • pour lequel le procédé de fabrication et la composition ont été réalisés dans le respect de l’environnement et des animaux.
  • dont la composition est dépourvue de produits chimiques nocifs employés dans les cosmétiques conventionnels (parfums de synthèse, colorants chimiques, silicone, paraben, …).
  • contenant au moins 95% d’ingrédients naturels issus de l’Agriculture Biologique. Seulement 95% ? Le problème, c’est que sans apport d’ingrédients chimiques, la bonne conservation de la formulation du produit est compliquée. La nature fournit beaucoup de choses mais pas tout. Pour pallier ce problème, des agents de conservation agréés et autorisés par l’Afssaps (l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) sont utilisés pour « protéger » le produit.
  • dont l’emballage n’est pas néfaste pour l’environnement.
  • labellisé « bio ». En effet, le label « bio » apporte un certain nombre de garanties, ce qui n’est pas le cas avec l’appellation « naturel », bien plus floue et moins exigeante.

Le naturel

Un cosmétique naturel est un produit …

  • constitué d’ingrédients d’origine naturelle. Ces ingrédients naturels sont vivants, bruts et actifs (c’est le cas de l’eau, de l’argile, des sels, des plantes, …) et ont subi une transformation chimique. Vous l’aurez compris, dans ce cas-ci, on ne peut pas parler de cosmétique 100% naturel. Et oui, sans “l’aide” d’ingrédients chimiques conservateurs, il est difficile d’assurer une bonne conservation de la formulation du produit.
  • qui n’a pas été soumis à des règles ou contrôle comme le bio. Un produit de beauté peut se revendiquer naturel dès lors qu’il contient 0,1% d’ingrédients d’origine naturelle mais il n’offre pas les mêmes garanties qu’un cosmétique certifié bio. Le produit dit ‘naturel’ est bien moins contraignant : pas d’ingrédients nocifs interdits, pas de pourcentage minimum d’ingrédients issus de l’Agriculture biologique… D’ailleurs certains cosmétiques revendiquent plus de 95% d’ingrédients naturels alors qu’ils contiennent des ingrédients comme du silicone, …

Cosmétiques « naturels » et greenwashing ?

C’est d’ailleurs dans ce contexte que les marques abusent du greenwashing et profitent bien évidemment de la confusion existante autour des produits naturels et bio pour vendre aux consommateurs non informés des cosmétiques qui n’ont de vert que l’apparence. Méfiez-vous donc des mentions « 0% silicone et paraben » et des produits au marketing accrocheur et au packaging vendeur. Les marques ne manqueront pas d’ingéniosité pour faire passer leurs cosmétiques comme des produits sains et respectueux de l’environnement. Pour en avoir le cœur net, une seule solution : apprendre à reconnaître un bon cosmétique naturel en déchiffrant sa composition.

Comment décrypter la composition des cosmétiques ?

Ce qu’il faut vérifier, c’est l’étiquette INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Vérifiez les premiers ingrédients, repérez les extraits naturels (inscrits en latin) et bio (généralement signalés par un astérisque), et identifier les ingrédients nocifs comme les parabens, silicones, PEG, PPG, huiles minérales, SLS…

Les cosmétiques bio sont-ils efficaces ?

Oubliez les fausses idées que vous auriez pu entendre au sujet des produits cosmétiques bio. Trop chers, pas efficaces, pas agréables à utiliser, …

  • Trop chers ! C’était le cas il y a quelques années mais fort heureusement, le marché du bio s’est démocratisé. De plus en plus de marques proposent des cosmétiques labellisés « bio ». La concurrence aide à la baisse des prix et aujourd’hui, les fabricants font de plus en plus l’impasse sur les emballages (qui généralement coûtent chers et en plus, polluent la planète !)
  • Efficaces, ils le sont puisque les ingrédients de base qui les composent sont eux-mêmes efficaces.
  • Ensuite, au fil des années, les produits bio se sont améliorés au niveau des textures, des odeurs, … Ils ont tellement bien évolué qu’ils peuvent aujourd’hui vous offrir une performance et une sensorialité à la hauteur des cosmétiques conventionnels.

Pourquoi devriez-vous passer aux cosmétiques bio ?

Voici au moins 4 bonnes raisons :

  • Aucun danger.

Dépourvus de composants cancérigènes et de perturbateurs endocriniens, vos cosmétique bio ne représentent aucun danger pour votre santé. Quand on sait que notre peau absorbe absolument tout ce qu’on lui applique, il est extrêmement important de rester vigilant à la composition des produits utilisés et donc d’éviter à tout prix les produits nocifs.

  • C’est écologique.

Le respect de l’environnement, ça passe aussi par votre comportement à la salle de bains.

Les méthodes de production de la cosmétique bio sont pensées pour être le plus possible en harmonie avec la nature (limitation de production de déchets, emballages recyclables, …). Donc quand vous achetez bio, vous vous montrez respectueux de notre planète.

Logo Lapin cruelty free
  • Respect pour les animaux.

Acheter bio, c’est opter pour des produits non testés sur les animaux et surtout qui ne contiennent pas de composants d’origine animale (excepté ceux produits naturellement par l’animal comme : miel, cire d’abeille, lait , …)

  • Une solution pour vos problèmes de peau.

Les cosmétiques bio sont bien meilleurs pour votre peau. Si vous souffrez d’acné, d’eczéma, de psoriasis, … le bio est sans aucun doute la solution ! Dites adieu aux composants chimiques irritants, aux huiles minérales et silicones qui bouchent les pores, dites oui aux ingrédients naturels comme les huiles végétales, l’aloe vera, le miel ou les huiles essentielles.

Et faire ses cosmétiques soi-même ?

Certains d’entre nous s’y sont déjà mis… La crise du coronavirus a complètement bouleversé nos modes de consommation et nous a offert beaucoup de temps. Du temps pour jouer aux apprentis sorciers dans des domaines allant de la cuisine, au jardinage en passant la réalisation de ses produits ménagers et même de ses cosmétiques…

Vous voulez en savoir plus ? Il faudra attendre un prochain article sur le sujet. En attendant, on essaye de vous dégoter quelques recettes et DIY à vous partager.