Comment réduire les dépenses inutiles ?

réduire les dépenses inutiles

Les mois qui viennent de s’écouler ont été compliqués pour beaucoup de ménages français. En effet, l’augmentation des prix de l’énergie a mis à mal l’équilibre du budget mensuel des foyers. Nous vous donnons quelques conseils afin de réduire les dépenses inutiles et garder un équilibre financier chaque mois.

Établir un budget et s’y tenir.

budget mensuel

Cela peut paraitre évident mais tout le monde ne le fait pas forcément. Le fait d’établir un budget mensuel vous permet de savoir exactement ce que vous dépensez chaque mois. C’est la meilleure manière de maîtriser vos dépenses. Pour établir votre budget mensuel, il faut commencer par lister toutes les rentrées d’argent (salaires, etc.) ainsi que toutes les dépenses obligatoires (loyer/prêt, assurance, factures, etc.). Il faut ensuite définir les dépenses pour les postes tels que l’alimentation, les sorties, etc. Il faut bien sûr rester réaliste et ne pas établir un budget trop sévère que vous ne pourrez pas respecter. Le mieux est également de prévoir un budget « plaisir » raisonnable, à utiliser pour les petits plaisirs imprévus, pour éviter les frustrations.

Ce principe vous permet également de faire la différence entre vos besoins et vos envies. Il s’agit simplement de différencier les dépenses indispensables (alimentation, loyer/prêt, factures, etc.) et les dépenses superflues. Cela vous permettra là aussi de peser le pour et le contre avant de faire une dépense.

Il existe aujourd’hui quantité d’applications gratuites qui vous permettent de gérer facilement votre budget mensuel. Vous pouvez également trouver des fichiers Excel vous permettant de tenir vos comptes au fil des mois. En résumé, la meilleure manière de tenir votre budget, c’est d’en avoir une vision claire et organisée.

Retarder les achats non essentiels.

Un autre petit conseil qui peut sembler anodin mais qui peut éviter bien des dépenses inutiles : n’achetez jamais sur un coup de tête. En effet, les techniques de marketing les plus répandues ont pour but d’inciter aux achats impulsifs. Or, cela vaut la peine de vous demander si vous avez vraiment besoin de cet objet. Donnez-vous un petit moment de réflexion. Avez-vous vraiment envie/besoin de cet objet ? Qu’allez-vous en faire ? Où allez-vous le ranger ? Si après réflexion, l’envie est toujours présente, la dépense aura été murement réfléchie et utile. Si non, vous aurez évité une dépense inutile !

Revendre ou recycler.

recycler

Vous n’avez plus besoin d’un appareil électroménager ou d’un vêtement ? Ne les jetez pas ! Ceux-ci peuvent avoir encore une valeur marchande et se revendre. Aujourd’hui, les plateformes de vente de seconde main ne manquent pas et vous permettent de revendre facilement les objets dont vous n’avez plus l’utilité.

Pensez également qu’un objet que vous n’utilisez plus peut trouver une nouvelle fonction et avoir une seconde vie. C’est le principe de l’upcycling que nous avons déjà abordé. Il s’agit de donner une toute nouvelle utilité à un objet que vous n’utilisez plus ou que vous souhaitez jeter. Par exemple, pourquoi ne pas utiliser des bouteilles de vin vides pour en faire de jolis bougeoirs ou encore des jeans usagers pour en faire un super cabas de courses ? Les possibilités sont infinies, laissez aller votre imagination. Vous trouverez une tonne de bonnes idées ici.

A l’inverse, si vous avez besoin d’acheter un nouvel objet, pensez à acheter d’occasion. Vous pouvez parfois faire de super affaires et économiser entre 35 et 60% par rapport à un objet neuf. Cela évite les dépenses inutiles mais également la surconsommation. Pensez donc circulaire que ce soit pour vos achats ou pour vous débarrassez des choses dont vous n’avez plus besoin. Votre portefeuille vous en remerciera et la planète aussi !

Aussi, lorsque vous décidez d’acheter un nouvel objet, misez sur sa durabilité. En effet, un objet de moindre qualité demandera soit d’être remplacé rapidement soit d’être réparé, ce qui engendrera des frais supplémentaires. Il est donc toujours intéressant d’envisager un achat comme un investissement et de prendre en compte le rapport coût/qualité/durabilité.

Éviter le gaspillage alimentaire.

gaspillage alimentaire

Savez-vous que les Français jettent pas moins de 5,5 millions de tonnes de nourriture chaque année ? Cela vous semble incroyable ? Pour vous donner une idée plus concrète, c’est comme si vous alliez faire vos courses au supermarché, que vous payiez pour 3 sacs de courses remplis, et que vous en jetiez un entier, chaque semaine. Cela représente des dizaines d’euros littéralement jetés à la poubelle quotidiennement par chaque famille.

Comment faire pour diminuer ce gaspillage ? Tout d’abord, faites vos courses de manière raisonnée, n’achetez pas plus que vous n’avez besoin. Évitez de céder aux promotions incitant à acheter des quantités dont vous n’avez pas besoin (et bien souvent pour une réduction moindre). Faites également attention aux dates de péremption de ce que vous achetez. A ce sujet, il n’est pas toujours nécessaire de jeter les aliments qui ont atteint leur date de péremption. Bien souvent il s’agit d’une date indicative et légale, mais les aliments restent comestibles. Ne jetez donc pas systématiquement !

Il existe également des applications qui permettent de faire des dons de nourriture ou d’acheter à moindre coût les invendus de la journée des commerces à proximité de chez vous – supermarchés, épiceries, etc.

Réduire sa consommation d’énergie.

On le sait, la facture d’énergie représente un des postes principaux du budget moyen des Français. Ces derniers mois, les prix du kWh ont atteint des prix sans précédent, suite à la reprise économique post-Covid notamment. Et pourtant, malgré cela, on note toujours des habitudes de consommation qui pourraient vous éviter des dépenses inutiles, chaque année.

Prenons pour exemple, les appareils électriques en veille. Ils représentent à eux seuls une consommation supplémentaire de 20% par an. Là encore, c’est une dépense absolument inutile et très facile à éviter. Pensez donc à débrancher votre chargeur de smartphone lorsqu’il est rechargé ou à utiliser des multiprises avec interrupteur. Cela vous permettra de couper toute alimentation électrique lorsque vous n’utilisez pas vos appareils, en un simple geste.

Autre petit conseil : baissez votre chauffage d’un degré. Cela vous fera économiser jusqu’à 7% de consommation sur votre facture de chauffage. La température idéale à l’intérieur se situe entre 17 et 19 degrés. Il n’est pas nécessaire de chauffer davantage et c’est même peu recommandé pour votre santé. En hiver, pensez surtout à éviter les pertes d’énergie par de petits gestes simples comme calfeutrer les portes et les fenêtres ou en réglant correctement votre chaudière et thermostat.

En maitrisant votre consommation d’électricité et de gaz, vous ferez non seulement diminuer votre facture d’énergie mais vous ferez également un geste positif pour la planète.

Pour conclure…

Vous pouvez le voir, quelques gestes assez simples peuvent vous permettre de réaliser de belles économies. Éviter les dépenses inutiles, c’est non seulement une économie d’argent (non négligeable !) mais aussi bien souvent un geste pour aider à sauvegarder la planète. Il suffit parfois de consommer mieux ou autrement, d’adapter ses habitudes pour voir des résultats considérables. Croyez-nous, ça en vaut la peine !

N’hésitez pas à consulter notre blog régulièrement pour avoir encore plus de conseils pour économiser .