Comment garder votre maison fraîche et votre facture d’énergie légère, en été ?

maison fraiche été

La saison estivale/des vacances a commencé depuis un certain temps déjà et le soleil ne s’est certainement pas caché ces dernières semaines. Pendant la semaine du 18 juillet, nous avons même atteint des températures extrêmes dépassant les 40°C ! Alors que les températures restent élevées, nous vous donnons quelques conseils pour garder votre maison fraîche sans faire grimper votre facture en flèche. 

Quelle est la cause de ces températures tropicales ? 

Début juillet, les prévisions des météorologues américains annonçaient des températures allant jusqu’à 44 degrés pour la seconde moitié du mois de juillet. Bien qu’il soit souvent impossible de prévoir les conditions météo à l’avance avec autant de précision, cet avertissement a été considéré comme important. 

réchauffement climatique mega

Nous ne pouvons pas le nier : le réchauffement climatique se fait de plus en plus sentir. Ces dernières années, les records de chaleur ont été battus les uns après les autres. Le mois de juin 2022 a été le deuxième mois de juin le plus chaud jamais enregistré en Europe. D’ailleurs, nous n’avons pas besoin de remonter trop loin dans le temps pour le record, qui était en juin 2019. 

Le mois de juillet a également été exceptionnellement chaud, avec le 18 juillet le plus chaud (par rapport aux précédents 18 juillet) depuis le début des relevés et des températures records allant jusqu’à 40 degrés. Dans les pays d’Europe du Sud, la chaleur combinée à la sécheresse persistante ont provoqué de nombreux incendies de forêt. Selon les scientifiques, ces dernières années ont vu plus de jours de chaleur et moins de jours très froids. Les vagues de chaleur durent également plus longtemps et sont plus intenses. Il a également été prouvé que cette évolution peut être liée au changement climatique

De telles températures démontrent une fois de plus l’importance de l’Accord de Paris (2015) dans lequel 195 pays et l’Union européenne se sont engagés, entre autres, à maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C et à devenir climatiquement neutres grâce à la transition énergétique. Bien qu’il reste sans doute beaucoup de changements à opérer au niveau international et national, nous pouvons nous aussi faire notre part pour que notre planète reste viable. Vous pouvez le faire en réduisant votre empreinte carbone, en utilisant moins de plastique, en recourant à des sources d’énergie renouvelables, etc. Tout en appliquant nos conseils en matière de durabilité, nous vous donnons également quelques astuces pour garder votre maison au frais lors des températures estivales – voire tropicales. 

Nos conseils pour une maison fraîche. 

Récupérez la chaleur en isolant. 

Une maison bien isolée apporte des avantages en toute saison. En hiver, vous évitez les pertes de chaleur inutiles et en été, vous gardez la chaleur à l’extérieur ! En outre, l’isolation est l’un des moyens les plus efficaces et les plus respectueux de l’environnement pour faire entrer l’air frais en été et faire sortir le moins de chaleur possible en hiver. 

Ce dernier point est l’un des conseils les plus importants lorsque les températures extérieures augmentent. Pendant la journée, surtout aux heures les plus chaudes, il est préférable de fermer vos rideaux ou vos stores. Bien que vous puissiez être tenté·e d’ouvrir vos fenêtres pour aérer, il est préférable de ne pas le faire durant la journée, mais plutôt tard le soir, la nuit et tôt le matin, lorsqu’il fait plus frais. Cette règle s’applique aussi bien aux maisons bien isolées qu’aux maisons moins bien isolées. Dès que le soleil arrive, votre habitation se réchauffe et, grâce à une bonne isolation, cette chaleur ne pourra plus sortir. 

Quelle est la consommation de votre système de climatisation ? 

Dès qu’il fait chaud, nous allumons en masse nos ventilateurs et autres climatiseurs. Bien que ces appareils fournissent un rafraîchissement merveilleux pendant les vagues de chaleur, ils peuvent aussi – selon le type d’appareil – être très énergivores

Les climatiseurs mobiles sont les plus économiques à l’achat, mais consomment davantage. L’air chaud de ces appareils doit être rejeté à l’extérieur par un tuyau d’évacuation. Si cela se fait par une fente, la chaleur continue d’entrer dans la pièce, ce qui rend deux fois plus difficile pour votre appareil de garder la pièce fraîche et il consomme donc plus d’énergie. Essayez dès lors de choisir un appareil qui dispose également d’un kit d’étanchéité pour vos fenêtres ou vos portes. 

climatiseur fixe

Les modèles de climatiseurs fixes sont souvent plus chers à l’achat, mais ils sont aussi plus efficaces, car ils ne nécessitent pas l’ouverture d’une fenêtre ou d’une porte pour le tuyau d’évacuation et peuvent également être utilisés comme chauffage en hiver. En outre, les climatiseurs fixes peuvent refroidir de plus grands espaces. 

Examinons également la consommation des options ci-dessus si nous calculons une moyenne de 45 jours de chaleur pendant lesquels nous utilisons la climatisation ou le ventilateur durant 8 heures par jour : 

AppareilConsommation moyenne par anCoût par an*
Climatiseur mobile1 kWh125€
Climatiseur fixe0,75 kWh95€
Ventilateur0,075 kWh10€

*Le coût a été calculé selon la formule suivante : 0,3514 € (prix variable et unique de l’électricité en juillet 2022) x nombre de kWh consommés par l’appareil x 360 heures (utilisation de 8 heures pendant 45 jours). Le coût exact dépend donc toujours du prix de l’énergie, de la puissance exacte de l’appareil et de la fréquence d’utilisation de l’appareil.   

Comme vous pouvez le constater, le coût annuel d’un climatiseur est beaucoup plus élevé que celui d’un ventilateur. Toutefois, n’oubliez pas que les ventilateurs n’ont qu’un effet de rafraîchissement et ne font pas réellement baisser la température de la pièce. 

Évitez les appareils électriques. 

Cela peut sembler évident, mais essayez d’utiliser le moins d’appareils électriques possibles les jours de grande chaleur. Les appareils tels que les aspirateurs, les lave-vaisselles, les fours ou encore les fers à repasser génèrent tous de la chaleur supplémentaire. En évitant de les utiliser, vous aurez non seulement moins chaud, mais vous économiserez également de l’énergie et de l’argent. Après tout, l’énergie la moins chère est toujours celle qu’on ne consomme pas ! 

Créez un environnement vert. 

environnement vert

Nous vous avons récemment parlé des avantages d’un jardin zéro déchet. Un jardin où la nature est libre de prendre le pas est non seulement bon pour la biodiversité, mais il a le pouvoir de vous rafraichir ! En entourant votre maison de plantes et d’arbres, vous êtes naturellement protégé·e du soleil. N’hésitez donc pas à planter des plantes grimpantes sur votre façade ou à créer un toit vert. Les plantes sur votre toit vous rafraîchiront et, en combinaison avec des panneaux solaires et une bonne isolation de votre toit, vous serez prêt·e pour les prochaines vagues de chaleur ! 

D’autres conseils pour vous rafraîchir. 

Vous avez encore trop chaud après avoir appliqué les conseils ci-dessus ? Suivez alors nos dernières astuces pour vous rafraîchir rapidement : 

  • Buvez beaucoup d’eau. C’est toujours important, mais encore plus lorsqu’il fait chaud. Après tout, vous transpirez forcément plus que d’habitude et vous devez donc vous hydrater davantage. Vous n’aimez pas boire de l’eau ? Ajoutez des fruits ou des feuilles de menthe dans votre bouteille pour un goût délicieux, naturel et rafraîchissant. 
  • Mangez de petites quantités. Comme nous l’avons dit précédemment, lorsqu’il fait chaud, il vaut mieux éviter d’utiliser le four et la cuisinière. Il est également important de ne pas manger de repas lourds et chauds. En mangeant de petites portions et des repas froids, vous vous sentirez tout de suite beaucoup plus frais ; 
  • Rafraîchissez-vous grâce à un bain de pieds, une douche tiède ou une literie fraîche. 

Gardez la tête froide. 

Rappelons qu’il est possible de maintenir préventivement la fraîcheur de son habitation en l’isolant, qu’il est préférable d’utiliser le moins d’appareils électriques possible en période de canicule, et que la nature se charge de rafraîchir si on la laisse faire ! Nous espérons que nos conseils vous aideront à garder la tête froide cet été. 

Consultez régulièrement notre blog pour obtenir d’autres conseils pour faire des économies d’énergie. Et n’oubliez pas que l’énergie la moins chère est toujours celle que vous ne consommez pas !